Archive by Author | Emmanuelle Semidei

L’e-commerce et les enseignes de bricolage

Par Michael Ménager
POUR LES ENSEIGNES DE BRICOLAGE, L’E-COMMERCE EST PLUTÔT UNE AFFAIRE DE MARKETING

Nous sommes tous des bricoleurs ! Il est un fait que la couverture des magasins de bricolage est telle, aujourd’hui, que les bricoleurs ont encore tendance à aller chercher leurs produits plutôt qu’à surfer sur la Toile. Pour Fabien Corne, directeur de projet chez l’éditeur grenoblois Hardis, l’e-commerce n’a pas encore vraiment conquis la planète du bricolage.

  Lire la Suite…

Publicités

e-commerce : la mécanisation des entrepôts en questions

Par Florent Boizard, Directeur de la Business Unit Supply Chain, Hardis Group

2013 a une nouvelle fois confirmé la tendance : le e-commerce se porte bien. A condition de répondre correctement aux exigences des clients en termes de qualité de service, de délais de livraison et de tarifs. Pour les professionnels de la logistique, les enjeux organisationnels sont nombreux. La mécanisation des entrepôts peut-elle y répondre ? Lire la Suite…

Un WMS évolutif

Interview de Loïc LE CHARTIER, Consultant Avant-Vente

Réalisée le 17/10/2013 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « Optimisation d’entrepôt : outils et bonnes pratiques ».

Lien vers le site de FAQ Logistique : FAQ LOGISTIQUEFAQ LOGISTIQUE Lire la Suite…

La gestion des retours : un levier du e-commerce

Par Michael Ménager

Un des grands frein du développement du e-commerce est la gestion du retour pour et/ou par le client.

Cela prend du temps, il ne sait pas toujours comment s’y prendre, ni combien cela va lui coûter…et donc il en a peur. Lire la Suite…

RFID et Logistique d’entrepôt

Par Nicolas Lucas, Supply Chain Solution Manager, Hardis Group

En 2006… une étude indépendante de l’université de l’Arkansas avait déterminé que les magasins  Wal-Mart équipés de lecteurs RFID avaient réduit leur taux de rupture de stock de 16%, le réapprovisionnement s’effectuant trois fois plus vite que les magasins non équipés, les commandes manuelles étant réduites de 10%, ce qui réduit d’autant les excédents d’inventaire.

En 2012… selon une enquête du cabinet IDTechEx, le marché global de la RFID s’est élevé à 7,46 milliards de dollars, soit une hausse de 17% par rapport à 2011.

Lire la Suite…