TMS, quelles sont les tendances pour demain ?

Par Blandine BERGERET / juin 2012 dans Transports et Logistique juin 2012

La collaboration – Le développement de portail collaboratif, l’outil de communication entre transporteurs et chargeurs pour la prise de rendez-vous, se développe depuis 4 à 5 ans.

Toutes les opérations, via le mode portail, permettent de réaliser en temps réel l’ensemble des opérations d’exécution : saisie des ordres de transport, gestion des rendez-vous, suivi des expéditions, partage des documents (lettre de voiture, BL émargés…) réduisant l’utilisation de fichiers Excel et l’envoi de mails.

«  Le portail collaboratif offre la possibilité aux  partenaires, fournisseurs ou clients d’accéder en temps réel à Reflex TMS via un accès Web sécurisé. La gestion de droits d’accès garantit que les affréteurs, les transporteurs et les destinataires n’accèdent qu’aux informations autorisées » précise Florent Boizard, responsable consulting et innovations logistiques chez Hardis.

Le Développement Durable  – Plus qu’un intérêt réellement orienté développement durable, chargeurs et transporteurs voient dans l’implémentation d’un système de gestion de transport l’occasion de réaliser des économies tout en participant à une tendance dans l’air du temps.  En effet, confirme Fabien Petitjean, consultant Supply Chain Management chez Acteos, « si les outils de bilan carbone, comme la gestion des litiges transport, sont désormais fréquemment intégrés aux TMS, cela ne fait pas encore partie des « indispensables » ou des motivations premières d’un projet TMS, la priorité étant actuellement portée sur la réduction des coûts. » On peut malgré tout noter que la dématérialisation des documents (disparition des factures papier) contribue de manière indirecte à la vague verte, tout comme la massification des flux ou la réduction des kilomètres à vide.

La transversalité – Dans les tendances marquantes à venir, on observe la volonté des industriels d’organiser de plus en plus leurs transports en allant plus loin dans la planification. « Dans retail, comme dans le secteur du  bricolage, par exemple, la planification avancée, couplée avec des APS, ou Advanced Planning System, fait son entrée. On s’oriente ainsi vers des systèmes de plus en plus intégrés et les solutions Acteos sont adaptées à ces nouvelles tendances de marché. Nous proposons dans ce cadre des systèmes modulaires, un système à la carte, présentant l’avantage d’avoir une base de données unique entre les progiciels » ajoute Fabien Petitjean. Ainsi, les problématiques métier (approvisionnement, entrepôt, transport) vont céder la place à des fonctionnalités transverses en interfaçant APS, WMS et TMS.

Le mode Saas – Traditionnellement, mais aussi parce que l’offre était unique, le client optait pour l’achat d’une licence et l’installation chez lui de la solution. « Aujourd’hui, le client a la possibilité de choisir son mode de facturation, en mode hébergé ou en mode Saas. A l’instar du mode traditionnel, l’hébergement nécessite l’achat d’une licence et comme son nom l’indique, la solution est hébergée chez l’éditeur. Le mode Saas, ou On Demand, permet quant à lui un paiement à l’usage, évitant ainsi de lourdes charges d’infrastructure » explique Florent Boizard.

L’offre TMS Hardis Group

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :