King Jouet repense sa logistique

Le spécialiste des jeux et des jouets a profité de la mise en place d’un WMS et du déménagement de sa plateforme logistique dans un nouvel entrepôt mécanisé, pour repenser complètement ses méthodes de travail et ses processus logistiques.
Bilan : en deux ans, la productivité a augmenté de 100% et les coûts d’exploitation logistiques ont été réduits de 25%.

 

Une activité marquée par une très forte saisonnalité
Implantée à Voiron (Isère), King Jouet compte aujourd’hui plus de 200 magasins en France, en Suisse et en Espagne, pour un peu plus de 8 000 références actives. Au côté des points de vente physiques, son site e-commerce joue désormais un rôle essentiel dans la stratégie cross-canal de l’enseigne : en complément de l’achat en ligne, il offre la possibilité de réserver des articles puis de les retirer en magasin.
Avec 870 000 jouets ou jeux mouvementés annuellement, la logistique est stratégique pour King Jouet. Elle est en outre marquée par une très forte saisonnalité, les ventes des trois derniers mois de l’année représentant 50% du chiffre d’affaires annuel.
La souplesse d’une solution de gestion d’entrepôt externalisée
En 2008, préalablement à l’ouverture d’un nouvel entrepôt de 24 000 m² à Rives (Isère), King Jouet décide de s’équiper d’un WMS. Les principaux éditeurs de solutions logistiques du marché sont alors consultés. L’offre d’Hardis est celle qui affiche le meilleur rapport fonctionnalités/prestations/prix : non seulement la solution Reflex WMS répond aux impératifs opérationnels de King Jouet (préparations/expéditions, connexion à l’ERP Generix, etc.), mais elle est proposée en mode hébergée (dans les datacenters de l’éditeur).
« La forte saisonnalité de notre activité nécessite une flexibilité de notre système d’information logistique, explique Nicolas Leclercq, Directeur Général adjoint de King Jouet. Un WMS infogéré nous est apparu comme la solution la mieux adaptée à nos besoins ».
Une productivité multipliée par deux
Pour King Jouet et ses équipes logistiques, 2009 aura été une année charnière. Le spécialiste des jeux et des jouets a profité de la mise en place du WMS et du déménagement de sa plateforme logistique dans son tout nouvel entrepôt mécanisé, en février 2009, pour revoir l’ensemble des méthodes de travail et des processus logistiques. L’implication des équipes, portée par une nouvelle direction logistique, et l’aide apportée par le WMS dans la mise en œuvre et l’optimisation des nouveaux processus (double picking, préparation à la mission, etc.) ont permis à King Jouet de stabiliser le projet en seulement quelques semaines. Depuis, la direction logistique ne cesse de développer de nouveaux usages, en exploitant de plus en plus de fonctionnalités proposées en standard par le WMS : « au départ, nous utilisions à peine 10% des capacités fonctionnelles de Reflex WMS, se souvient Jean-Philippe Smith, Directeur Logistique de King Jouet. Aujourd’hui, nous approchons les 95% ».


Les objectifs de gains liés au projet de modernisation du SI logistique ont dépassé les espérances de la direction de King Jouet : entre 2009 et 2011, le nombre d’UVC (Unité de Vente Consommateur) traité en une heure par un opérateur logistique est passé de 38 à 75, soit une augmentation de 97%. Tandis qu’en parallèle, les coûts d’exploitation de la logistique baissaient d’un quart. « Nous avons également pu améliorer la qualité de service auprès de nos magasins », se félicite Nicolas Leclercq.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :