La palette papier, nouvelle alternative au bois ?

Par Michael Ménager

Ikea déplace ses produits autour du monde sur près de 10 millions de palettes en bois d’un an. Mais dès le début de l’année 2012, les palettes seront faites à partir carton ondulé-plié. 

La palette à base de papier est autorisée à supporter une charge de 750 kilogrammes. Toutefois, contrairement à la palette en bois, la palette papier est un élément à usage unique qui est recyclé par le détaillant après son utilisation.

La nouvelle palette papier permettra à Ikea de réaliser une économie importante de coûts de transport. La palette papier est 90% plus légère qu’une palette en bois traditionnel et de plus petite taille.

La réduction du poids et du volume des palettes devrait permettre à Ikea d’économiser environ $200 millions (150 Millions d’Euros) par an sur les coûts de transport. Si la palette papier est un succès chez Ikea, alors d’autres grands utilisateurs de palettes de bois pourraient se lancer dans des projets pilotes de palettes papier pour vérifier si ce levier réduit leurs coûts de transport ou ceux de leurs clients, et certains ont déjà commencé à étoffer l’offre disponible comme : http://www.ecoduro.com/products.html ou http://www.forwardpallet.com/

Publicités

Étiquettes :

6 responses to “La palette papier, nouvelle alternative au bois ?”

  1. Rémi Couturier says :

    Pour avoir travaillé chez Ikea et vécu l'implantation du projet; en effet beaucoup d'avantages sont liés au remplacement des palettes bois par des palettes carton, ceux ci sont principalement liés au coût de transports puisqu'on ne retourne plus les palettes cautionnées mais elles sont recyclées.
    Par contre pour ceux qui voudraient se lancer dans ce projet, ne négligez pas l'investissement de ces quelques mesures au préalable:
    – Adaptez votre presse à container carton car vu le volume des palettes carton que vous allez recevoir et vu l'épaisseur de celles ci il vaut mieux savoir suivre au niveau du recyclage.
    – Remplacez vos engins de manutention (tirepal, tabliers et/ou fourches des élevateurs et trottes…): Les palettes carton sont plus basses que les palettes Euro et l'écartement pour les fourches n'est pas le même.
    – Vérifiez votre racking: Là où votre palette bois pouvait reposer sur 2 lisses, avec des palettes carton ça ne sera pas suffisant il faudra rajouter des lisses par dessus pour la stabilité de la palette.
    – Nettoyez souvent votre quai/dépôt… Les sabots de la palette carton sont collés… et se détachent souvent donc pour éviter des accidents, qu'un clarck roule dessus ou quoi il vaut mieux balayer… et penser qu'il faudra peut-être garder encore un stock de bonnes vieilles palettes bois pour repalettiser!
    Bien à vous,

    J'aime

  2. Florent Boizard says :

    @Rémi : merci pour tous ces nouveaux éléments.

    J'aime

  3. Florent Boizard says :

    LES COMMENTAIRES SUR LINKEDIN :

    Commentaire #1
    Comment se comportent les palettes en papier sur de très longues distances avec des variations climatiques (température, taux d'humidité surtout)? Est ce que des dégradations se font sentir?

    Commentaire #2
    Effectivement pour moi c'st une opportunité de pouvoir recycler nos palettes en bois mais puisqu'il y aurais de toute façon un transport de longue distance, je ne sais pas comment ces palettes en bois pourrons dans un certain taux d'humidité se comporter. Et ça engendre des coûts supplémentaires (des lisses supplémentaires, le nombre de palette a gerber limité, de la mains d'oeuvre supplémentaire pour le balayage, bref) de toute façon des coûts supplémentaires. A réfléchir!!!

    Commentaire #3
    Lisez bien l'article, Ikea a fait l'exercice de calculer les économies engendrées pas ces nouvelles palettes. Certes de nouveaux coûts seront engendrés mais si l'économie générée est supérieure les gains sont avérés. Il ne faut pas oublier que les rayonnages modifés seront amortis sur 10 ans. La main-d'oeuvre pour le balayage et les coûts de transport sont eux dans les frais d'exploitation. Ne pas négliger l'impact écologique de ce choix, 1/3 de poids en moins dans le transport, pas plus de produits transportés car le volume global reste le même mais environ 600kg de moins par semi. La question à se poser est de savoir, en fonction de leur utilisation, combien de fois peuvent servir ces palettes, chose certaine, étant moins volumétriques. l'entreposage et le transport de ces palettes vides sera lui aussi plus économique.

    J'aime

  4. Florent Boizard says :

    SUITE DES COMMENTAIRES SUR LINKEDIN

    Commentaire #4
    Tu as tout à fait raison Sébastien l'économie générée par l'utilisation de ces palettes justifie bien sûr pour Ikea l'investissement des quelques mesures préventives. Toutefois ce qui est valable pour Ikea et ses milliers de mètres cubes traités par jour ne l'est peut-être pas tout autant dans une PME; et c'est là que je voulais surtout porter l'attention.

    Par rapport à la réutilisation des palettes eh bien, chez Ikea en tout cas, ces palettes en carton sont quasiment d'usage unique puisqu'elles ne sont pas retournées aux fournisseurs, pas d'entreposage donc de ces palettes mais par contre un volume de recyclage conséquent via les presses à carton (le brûleur du magasin n'acceptant que le bois).
    Sincèrement je pense que c'est une problématique qui a été sous-estimée lors du lancement du projet puisque régulièrement on se retrouve avec le quai de déchargement encombré de déchets carton étant donné que ces palettes jetées dans la presse sont trop épaisses et bloquent la presse et donc gêne un bon flux de triage des déchets.

    Par rapport à la solidité de ces palettes eh bien je dois dire que la technique « ondulé-plié » est très résistante et ce, également par rapport à l'absorption de l'humidité. Bien qu'ayant parcouru des milliers de kilomètres sous différents types de transport les palettes ne sont pas détériorées… Leur talon d'Achille étant pour moi les points collés, je pense ici plus particulièrement aux sabots de la palette qui ont tendance à vite s'arracher au contact trop direct de fourches d'élevateur :-/

    COMMENTAIRE #5
    C'est clair, comme bien des solutions elle n'est pas universelle. Il est fort probable que le problème du recyclage ait été sous estimé. À l'utilisateur de voir avec son prestataire de recyclage l'option envisageable. J'ai lu que ces palettes étaient plus chères que celle en bois, sauf si la valeur de rachat est intéressante, si possible j'oterai pour une réutilisation.
    Comme dans tout mise en place de nouvelles solutions, il est primordial de comparer les résultats obtenus avec les estimations faites, les éléments découverts lors du déploiement et de refaire de nouvelles projections à la lumière des nouveaux facteurs.
    C'est toute la beauté de notre métier.

    COMMENTAIRE #6
    la notion environnementale est determinante dans ce choix et le calcul économique peut permettre de démontrer l'intérêt de cette solution papier, si les moyens pour son recyclage sont bien dimensionnés. Juste un point il me semble: la tenue en milieu humide doit être vérifiée. Dans le cas du stockage en froid positif, avec multiple manipulation, les palettes peuvent parfois se déteriorer. risque de chutte des produits.

    J'aime

  5. Christophe Leroy says :

    Ce type de palettes peut parfois être avantageusement utilisé dans le domaine de la distribution GMS.
    En effet, certaines enseignes demandent à leur fournisseurs/plate-formes de distribution de mettre les produits de différentes familles sur des supports physiquement différenciés, pour faciliter le dispatch en réception magasin. Ainsi, en cas de multiplication de « couches », au-delà de l'aspect « poids » de ces palettes carton (et donc coût transport, mais aussi intégrité des produits transportés), leur hauteur moindre peut parfois permettre d'ajouter une couche produits+supports supplémentaire, et donc réduire le coût transport, mais aussi le coût de manutention au chargement et au déchargement. Le gain n'est pas spectaculaire sur ce poste, mais il méritait d'être signalé!

    J'aime

  6. Anonyme says :

    Bonjour,

    Ces palettes ne sont pas réutilisable et le gain en poids n'est pas de 600Kg mais plutôt moitié moins…ce qui est négligeable.
    Par contre, pas de transport de palettes vides car elles finissent dans le broyeur dès leur première utilisation. Au niveau solidité, ce n'est pas l'humidité qui est à craindre, mais plutôt la dextérité des caristes!!! ces palette font entre 5 et 7 cm d'épaisseur et le moindre coup de fourche entrainera une re-palettisation sur palette bois.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :