Constitution des palettes en grande distribution

Par Florent Boizard, Directeur de la Business Unit Supply Chain, Hardis Group

En grande distribution, la constitution d’une palette relève d’un équilibre subtile entre plusieurs critères :

  1. L’ordre dans le montage des produits : les plus solides en dessous, les plus fragiles au dessus.
  2. L’association d’articles de tailles comparables pour garantir des couches aussi plates que possibles.
  3. Le respect de l’ordre d’implantation en magasin pour minimiser la charge de mise en place.

Il est donc nécessaire :

  1. D’implanter dans l’entrepôt les articles en tenant compte de ces contraintes (par groupe d’article)
  2. D’intégrer dans le WMS ces algorithmes de pré-palettisation

Ces contraintes ne doivent pas cependant aller à l’encontre de la productivité en préparation. Il est donc nécessaire de garantir une implantation picking juste. Les logiciels d’entrepôt apporte des réponses concrètes à ces problématiques.

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :