Logistique ou Supply Chain, est-ce une simple affaire de sémantique ?

Par IT Marketor

Dans nos activités de conseil en organisation de la chaîne logistique, auprès des entreprises d’une part, et de nos interventions pédagogiques en  « conduite de projets de logistique globale » dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur, d’autre part, nous constatons l’amalgame entre « Logistique » et Supply Chain ».

Pour certains la « Supply Chain » n’est qu’une extension de la logistique, pour d’autres c’est le moyen privilégié pour entretenir un jargon, indécodable par le commun des mortels.
Pour de nombreuses Directions Générales, la logistique est considérée comme un « centre de coûts ». Coûts qu’il faut combattre en permanence (et de manière incantatoire : stocks, coûts de transports …) avec soit des moyens dérisoires en capitaux et en ressources, soit des investissements ponctuels discutables, par exemple la mécanisation en transitique pour économiser de la main d’œuvre au SMIC! Quant aux jeunes cadres, ils ne voient pas un attrait de carrière particulier à travers leur perception de la « logistique ». Une clarification s’impose !
La logistique est une fonction classique, parmi les autres fonctions de l’entreprise. Elle est chargée des manutentions, du stockage et du transport. C’est une fonction de support à la production (approvisionnement) et aux ventes (distribution). Elle exécute des tâches précises dans le cadre des processus pilotés par les fonctions qu’elle assiste.

Ses objectifs de prestataire de services sont confinés dans les limites de ses tâches, à savoir les exécuter au meilleur coût possible et au niveau de qualité fixé. De par son rôle, cette fonction est effectivement  un « centre de dépenses ». Mais cette fonction est constamment appelée à jouer les « pompiers » pour réparer la multitude de dérapages des processus en amont des siens : On achète moins cher en CHINE … mais il faut maîtriser le système erratique de livraison et assumer des coûts induits (la « logistique overseas » diront certains!). On a accepté une commande sur le fil du rasoir … et il faudra déployer des efforts exceptionnels pour rattraper des délais impossibles … mais les « héros » sont attendus au coin du bois, à l’heure des comptes : ils explosent leur budget!

Publicités

2 responses to “Logistique ou Supply Chain, est-ce une simple affaire de sémantique ?”

  1. Anonyme says :

    Distinction entre les deux termes :
    La logistique : c'est dans l'entreprise
    La supply chain : c'est dans l'entreprise étendue

    J'aime

  2. Sebastien Durero says :

    Je reprends un passage de votre texte (« Pour de nombreuses Directions Générales, la logistique est considérée comme un « centre de coûts ». Coûts qu'il faut combattre en permanence). Il est vrai que pour certaines entreprises, la chaîne logistique est souvent vue comme un mal nécessaire. Je la considère plutôt comme un maillon essentiel à l'atteinte des objectifs fixés par la direction. Que cette activité soit entièrement réalisée en interne ou totalement externalisée, il n'en reste pas moins que l'activité logistique reste incontournable.

    J'abonde aussi dans votre sens quant au rôle de pompier que nous devons jouer. Encore une fois, ce degré d'urgence ou la récurrence des épisodes d'adaptation seront variable d'une entreprise à l'autre, mais cela fait partie du métier et pour moi, ces opérations ont l'avantage de nous permettre d'innover et de remettre régulièrement en question nos process.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :